Vous avez lancé votre site internet depuis peu et vous vous demandez s’il génère suffisamment de trafic ? Après quelques recherches sur le web, vous tombez sur le taux de rebond. Un des nombreux indicateurs de performance utilisé en Marketing. Très bien, mais qu’est-ce que c’est ? Que faire avec ? Qu’est-ce qu’un bon taux de rebond ? Pas de panique, ce sera plus clair à la fin de ces quelques lignes !

Qu’est ce que le rebond ?

Le rebond correspond au fait qu’un visiteur consulte votre page et la quitte immédiatement. Il a simplement ouverte la page, sans interagir davantage puis est reparti.

Que fait mon visiteur quand il “rebondit” ?

Vous maitrisez à présent la définition du rebond, mais n’êtes pas tout à fait familier-ère avec la notion. Concrètement, il y a plusieurs cas de figure pour illustrer un rebond. Par exemple, votre visiteur ouvre une page de votre site puis bascule sur un autre site. Il ferme l’onglet de votre site ou ferme complètement son navigateur. Il laisse votre page ouverte pendant 30 secondes sans activité.

Qu’est ce que le taux de rebond ?

Le taux de rebond en Marketing désigne alors le nombre de rebonds (nombre de visites d’une page de votre site, divisé par le nombre total de visites de votre site web. Exprimé en pourcentage, c’est un des indicateurs d’analyse classique de web-marketing.

Comment analyser le taux de rebond ?

Un taux de rebond élevé sous-entend que la majorité de vos visiteurs n’ouvrent qu’une page de votre site et la quitte aussitôt. A l’inverse, un faible taux de rebond signifie que les visiteurs de votre site web naviguent d’une page à une autre sur votre site. Que plusieurs sessions s’ouvrent et interagissent entre elles au sein de votre site. Un taux de rebond moyen, élevé ou faible n’est une bonne ou une mauvaise chose. Cela dépend avant tout de la nature de votre site web.

En effet, si votre site web est un site marchand ou commercial, il est dans votre intérêt que votre taux de rebond soit faible. Le but étant d’amener les visiteurs à consulter plusieurs produits afin d’obtenir des devis ou de les acheter via votre site.

Si votre site est un blog par exemple ou un site informatif, un taux de rebond élevé est la norme. En effet, cela signifie que votre visiteur aura fait une recherche, soit tombé sur votre site et ait trouvé la réponse à sa recherche.

L’intérêt et la nature de votre site web déterminent donc votre objectif de taux de rebond.

Interprétation du taux de rebond

Maintenant que vous avez en tête le bon taux de rebond pour vous, il s’agit de l’interpréter et déterminer des actions à mener pour l’améliorer.

Si votre objectif est de générer plus de trafic sur votre site (donc de diminuer votre taux de rebond), il serait alors peut-être bon dans un premier temps de croiser cet indicateur avec d’autres indicateurs. En effet, le taux de sortie, la durée des visites, les sources de trafic et l’appareil utilisé sont des exemples Votre analyse sera plus cohérente et plus générale.

Dans un second temps, l’expérience utilisateur est un élément primordial d’une bonne stratégie marketing. Donc, il serait judicieux de revoir certaines pages de votre site web qui marchent le moins. Les mots-clés utilisés pour atterrir sur votre page sont-ils cohérents (référencement) ? La page est-elle adaptée aux supports utilisés (mobile, tablette, ordinateur) ? L’ergonomie de votre site web est-elle assez bonne ? La visite de vos pages est-elle agréable ?

Conclusion

La gestion de votre taux de rebond en Marketing ne dépend que de vous et de vos objectifs. C’est en croisant tous vos indicateurs de performance Marketing et en interrogeant les besoins et comportements de vos visiteurs que vous trouverez votre solution.