Vous avez enclenché votre première campagne Marketing sur le web. Vous avez déployé des bannières sur différents sites. Améliorez votre référencement via les annonces payantes. Débutez une campagne d’e-mailing… Comment savoir si vos actions marchent et si vos visiteurs ont effectivement accédé à vos pages sponsorisées ? Le taux de clic est votre allié.

Qu’est ce que le taux de clic ?

Le taux de clic ou CTR (Click-through rate) désigne la proportion d’utilisateurs qui voient votre annonce et cliquent dessus. Il correspond alors au nombre de clics sur votre annonce / nombre total d’affichage de votre annonce. Supposons que votre bannière soit diffusée 1000 fois et qu’on a cliqué 10 fois dessus, votre CTR sera donc de 10% (10/1000)

Bon ou mauvais taux de clic ? Interprétation

Le taux de clic est un indicateur de performance basique des outils d’analyse marketing. Un taux élevé semble être la meilleure finalité mais il dépend de l’objectif final de votre action ainsi que la cohérence entre le canal choisi (le réseau) et les mots/visuels (images/vidéos) utilisés. Encore une fois, l’expérience utilisateur prime !

Si vous lancez une bannière internet pour la promotion d’un nouveau produit, un taux de clic élevé est souhaitable.

Lorsque vous achetez une annonce sur le web (via Google par exemple), le taux de clic varie puisque vous serez confronté à d’autres annonces payantes et les liens en tête des recherches bénéficiant du référencement naturel (SEO).

Pour une campagne de mailing, le taux de clic correspond au nombre de destinataires ayant cliqué sur un lien de publicité dans votre mail divisé par le nombre total de mails envoyés. Ce taux dépendra de l’intention de votre élément publicitaire : s’il est destiné à donner plus d’informations, à conduire à un élément promotionnel, à faire connaitre votre marque, etc. Un taux élevé est donc voulu.

Conclusion

Quoiqu’il en soit, le taux de clic est un indicateur primaire à votre analyse de stratégie de marketing digital. Il est intéressant de le coupler à d’autres indicateurs de performance. Par exemple : le taux de transformation ou le taux de conversion. Il vise à interroger la cohérence de vos actions. Mais également la stratégie mise en place autour de ces dernières (heure à laquelle vous envoyez votre campagne de mails, personnalisation de votre message, teasing alléchant sans trop dire, mots utilisés adéquats, etc).