Sélectionner une page

Comme nous le voyons à travers ce site, il existe une multitude de techniques d’influence du comportement. Parmi ces techniques, un nombre important se rattachent à la théorie de l’engagement. Ces techniques ont pour point commun la notion de libre arbitre de l’individu. Ce dernier a toujours la liberté d’accepter ou de refuser de faire quelque chose. C’est justement ce sentiment de liberté qui est l’une des principales conditions à la réussite de ces techniques. A travers cet article nous allons voir comment l’évocation du mot « liberté » peut vous aider à mendier. Comment recevoir plus d’argent auprès d’une personne.

La liberté de donner

Deux chercheurs français ont mené une série d’expériences entre 2002 et aujourd’hui sur le don d’argent. Alexandre Pascual est Maître de Conférences HDR et chercheur associé au sein de l’association Transfer. Il axe ses recherches autour de la compréhension des mécanismes impliqués dans l’influence comportementale. Nicolas Guégen est chercheur en science du comportement et auteur du livre psychologie du consommateur que nous vous recommandons chaudement. Nous avons vu dans l’article sur le message subliminal qu’il est possible d’augmenter la générosité des donateurs grâce à l’évocation de l’amour. (Pour lire l’article cliquez ici). Cette fois-ci, découvrez l’impact de l’évocation de la liberté dans l’art de mendier.

En condition de contrôle, le sujet en charge de mendier formule sa demande de la sorte : « Auriez-vous quelques pièces pour prendre le bus s’il vous plait ? ». Ainsi, nous constatons qu’une personne sollicitée sur 10 donne de l’argent et que le don moyen est légèrement inférieur à 50 centimes. Ces résultats peuvent grandement varier en fonction de la zone dans laquelle l’individus va mendier. Pour la seconde partie de l’expérience, notre individu se positionne sur la même zone. Cependant, il est cette fois-ci demandé à ce dernier d’ajouter à sa requête quelques mots. La formulation est désormais : « Vous êtes libre d’accepter ou de refuser, mais auriez-vous quelques pièces pour prendre le bus s’il vous plait ? »  Les résultats sont bluffants. Désormais 4 personnes sur 10 consentent à donner mais de plus, le don moyen passe de 0,49 à 0,91 centimes soit un peu moins du double.

Deux fois plus de donneurs et des dons deux fois plus importants

D’une part la référence à la liberté a incité plus de gens à donner mais d’autre part à se montrer plus généreux. L’évocation sémantique de la liberté prédispose les individus à accepter plus facilement ce que l’on attend d’eux. Attention toutefois à ne pas mentionner un montant lors de la quête car cela a tendance à diminuer le sentiment de liberté et c’est finalement le résultat inverse qui se produit.

[yasr_overall_rating null size=”medium”]