Dans le but d’affiner l’analyse de performance de votre site, vous cherchez d’autres indicateurs ou outils marketing. Dans un monde idéal, nous pourrions récolter toutes les informations nécessaires à la compréhension du comportement d’un internaute. Heureusement, il existe un moyen d’observer le comportement de la souris d’un visiteur de votre site : l’analyse du scroll.

QU’EST-CE QUE LE SCROLL ?

Le scroll désigne l’action de faire défiler vers le bas la page sur laquelle vous naviguez. En effet, les UX designer de sites web donnent de l’importance au contenu que l’écran peut diffuser. Arrivé-e sur une landing page, les informations présentées entrant dans le cadre de l’écran peuvent être primordiales. Elles peuvent être mémorisées plus rapidement, car ne demandent aucun effort de scroll ou de clic à l’internaute.

COMMENT ANALYSER LE SCROLL ?

Certains sites tels que GoogleAdSense (anciennement Google Ads) fournissent des informations sur les comportements des internautes. Cependant, certains outils vont au-delà. En effet, CrazyEgg, Clicktale, SessionCam ou encore Mouseflow vous fournissent une analyse précise du scroll de vos visiteurs.

Ces informations donnent lieu à une scroll map qui détaille plusieurs choses. Sur une scroll map, vous pouvez voir les différentes zones où la souris de votre internaute est allée. Vous pouvez voir à quel point votre visiteur a “scrollé” (est descendu sur la page de votre site). Il est surtout possible de voir les zones non explorées par vos visiteurs. Toutes ces informations sont une mine d’or pour améliorer votre page.

COMMENT INTERPRETER UNE SCROLL MAP

Une scrollmap (ou heatmap) fournit les “endroits de chaleur”, là où les internautes naviguent le plus, au-dessus de la ligne de flottaison par exemple (la ligne invisible qui trace le bas de l’écran).

De ce fait, vous pouvez déterminer les zones les plus populaires de votre page lorsque celles-ci sont les plus visitées (en général la barre d’acceuil en haut de votre page par exemple). Cela veut dire que l’oeil de vos visiteurs est naturellement attiré par ces zones là, continuez à les exploiter. A l’inverse, les zones les moins consultées traduisent peut-être d’un besoin d’amélioration. Aussi bien en design, qu’en texte ou en emplacement. Pensez à désencombrer votre site. Aussi, ayez toujours en tête da concordance de couleurs et les différentes techniques pour capturer l’attention et amener au call-to-action.